05 - TP 2 - Déployer en utilisant des fichiers ressource et Lens

Dans ce court TP nous allons redéployer notre application rancher-demo du TP1 mais cette fois en utilisant kubectl apply -f et en visualisant le résultat dans Lens.

  • Changez de contexte pour minikube avec kubectl config use-context minikube
  • Chargez également la configuration de minikube dans Lens en cliquant à nouveau sur plus et en selectionnant minikube
  • Commencez par supprimer les ressources rancher-demo et rancher-demo-service du TP1
  • Créez un dossier TP2_deploy_using_files_and_Lens sur le bureau de la machine distante et ouvrez le avec VSCode.

Nous allons d’abord déployer notre application comme un simple Pod (non recommandé mais montré ici pour l’exercice).

  • Créez un fichier rancher-demo-pod.yaml avec à l’intérieur le code d’exemple du cours précédent de la partie Pods.
  • Appliquez le ficher avec kubectl apply -f <fichier>
  • Constatez dans Lens dans la partie pods que les deux conteneurs du pod sont bien démarrés (deux petits carrés vert à droite de la ligne du pod)
  • Modifiez le nom du pod dans la description précédente et réappliquez la configuration. Kubernetes mets à jour le nom.
  • Modifier le nom du conteneur rancher-demo et réappliquez la configuration. Que ce passe-t-il ?

=> Kubernetes refuse d’appliquer le nouveau nom de conteneur car un pod est largement immutable. Pour changer d’une quelquonque façon les conteneurs du pod il faut supprimer (kubectl delete -f <fichier>) et recréer le pod. Mais ce travail de mise à jour devrais être géré par un déploiement pour automatiser et pour garantir la haute disponibilité de notre application rancher-demo.

  • Supprimez le pod.

Avec un déploiement (méthode à utiliser)

  • Créez un fichier rancher-demo-deploy.yaml avec à l’intérieur le code suivant à compléter:
apiVersion: apps/v1
kind: Deployment
metadata:
  name: rancher-demo
  labels:
    app: rancher-demo
spec:
  selector:
    matchLabels:
      app: rancher-demo
  strategy:
    type: Recreate
  replicas: 1
  template:
    metadata:
      labels:
        app: rancher-demo
    spec:
      containers:
      - image: <image>
        name: <name>
        ports:
        - containerPort: <port>
          name: demo-http
  • Appliquez ce nouvel objet avec kubectl.
  • Inspectez le déploiement dans Lens.
  • Changez le nom d’un conteneur et réappliquez: Cette fois le déploiement se charge créer un nouveau pod avec les bonnes caractéristiques et de supprimer l’ancien.
  • Changez le nombre de réplicats.

Ajoutons un service en mode NodePort

  • Créez un fichier rancher-demo-svc.yaml avec à l’intérieur le code suivant à compléter:
apiVersion: v1
kind: Service
metadata:
  name: rancher-demo-service
  labels:
    app: rancher-demo
spec:
  ports:
    - port: <port>
  selector:
    app: <app_selector> 
  type: NodePort
  • Appliquez ce nouvel objet avec kubectl.
  • Inspectez le service dans Lens.
  • Visitez votre application avec minikube service rancher-demo-service, le nombre de réplicat devrait apparaître.
  • Changez les labels du template et du selector dans le déploiement (2 fois app: rancher-demo à remplacer dans le fichier ) et supprimez le déploiement et réappliquez.
  • Constatez que l’application n’est plus accessible dans le navigateur. Pourquoi ?

=> Les services kubernetes redirigent le trafic basés sur les étiquettes(labels) appliquées sur les pods du cluster. Il faut donc de même éviter d’utiliser deux fois le même label pour des parties différentes de l’application.

Solution

Le dépôt Git de la correction de ce TP est accessible ici : git clone -b correction_k8s_tp2 https://github.com/Uptime-Formation/corrections_tp.git